MENU

Retour sur la convention sur la photographie de mariage, Barcelone | BODAF

19 mars 2018

Ce qui s’est passé au BODAF…Ne reste pas forcément au BODAF

Dans tout métier, il est important de se confronter à ses limites afin de mieux les dépasser. Ne pas rester figé dans des certitudes et des principes, faire évoluer son travail, et pour celà se rendre à l’étranger, comme ici la convention mariage Barcelone.

Ainsi, la remise en question de mes compétences est un travail de tous les jours, car bien que la photographie de mariage soit chez moi une véritable passion, il est important de ne pas perdre de vue qu’il s’agit avant tout d’une profession à part entière, avec tout ce que cela implique. Croire que cette flamme qui m’anime saura me faire affronter toutes les difficultés est grosse erreur. L’inspiration, la créativité, la prise de recul sont des éléments primordiaux à mettre au service de ma clientèle, actuelle ou future, et tout cela s’apprend, ou du moins se perfectionne.

Participer à des conférences sur mon métier de photographe est aujourd’hui un des moyens pour moi de faire évoluer mon travail.

C’est sur ce constat que je me suis rendu à Barcelone là où se déroulait l’édition 2018 du BODAF (Convention des Photographes et Vidéographes de Mariages).

photographe mariage style moody thomas raboteur mariage Barcelone

photographe mariage style moody thomas raboteur mariage Barcelone

Alors avant de vous parler un petit peu du congrès proprement dit, rendons hommage à cette belle ville de Barcelone. C’est une ville que je connaissais pour y être déjà allé, et où je retourne  chaque fois avec grand plaisir, tant je la trouve fascinante.

J’étais logé avec d’autres photographes dans le quartier de l’Exaimple, nom signifiant simplement « extension » en Catalan. Il s’agit effectivement d’un (très grand) quartier construit il y a plus de 150 ans lors d’une extension urbaine planifiée. Dans ce quartier, constitué d’une multitude d’îlots d’immeubles, il est facile de se perdre. Je vous invite à consulter cet article qui explique très bien ce qu’est le plan Cerda.

La vue de notre logement était plutôt inspirante!

photographe mariage style moody thomas raboteur mariage Barcelone

photographe mariage style moody thomas raboteur mariage Barcelone

Alors maintenant place au BODAF!

En seulement 2 jours et demi, j’ai pu assister à 18 conférences et j’ai eu la chance de  découvrir ou redécouvrir des photographes très talentueux, et qui n’ont pas hésité à communiquer certaines clés qui au quotidien guident leur travail. Certains ne sont pas photographes de mariage, et c’est tant mieux car quoi de mieux pour prendre un peu de recul , et trouver de nouvelles sources  d’inspirations ?

Voici donc mon résumé, sans rentrer dans le détail de chaque intervenant:

Tous ou presque axent leur évolution sur le développement personnel, en citant via des vidéos des personnes qui ont réussi et qui ont une vision très intéressante à apporter par rapport à notre métier (Michael Jordan, Steve Jobs, Matthew McConaughey…). C’est extrêmement important de réussir à puiser son inspiration grâce à ces personnes)

Ce que j’ai particulièrement apprécié, ce sont les présentations qui m’ont beaucoup apportées, y compris celles de photographes pour lesquels j’ai moins de sensibilité. Tout cela me permet de comprendre davantage ce que je veux, ce que je suis. Chacun, à sa façon, est source d’inspiration.

photographe mariage style moody thomas raboteur mariage Barcelone

Au niveau des photographes dont j’ai beaucoup apprécié la présentation et la personnalité, il y a Sam Hurd, qui est pourtant éloigné de ce que je fais en photographie de mariage, et Rafal Bojar. J’aime non seulement beaucoup ce qu’il fait, ses photos d’une profondeur et d’un sombre presque concret, ses superbes noir et blanc, il ne m’a pas déçu de ce côté-là… Un boulot impressionnant pour sa présentation, de superbes vidéos dont une particulièrement, où il rend hommage à sa grand-mère décédée. Sa présentation d’une heure m’a beaucoup touché.

Luis Garvan : photographe portraitiste mexicain. Je vous invite à découvrir ou redécouvrir son travail car c’est vraiment superbe. Quelques valeurs communiquées que je garde précieusement.

Maru Film (Remi Shouten) : le vidéaste du BODAF ! Si je pouvais travailler avec quelqu’un comme lui sur mes mariages, ça serait les yeux fermés. Un style dark et sensuel que j’ai beaucoup apprecié. L’idée de sa présentation était d’expliquer sa manière de concevoir l’histoire d’un reportage. Et de ce côté-là, c’est réussi ! Il a expliqué les différentes parties d’un reportage (climax, dénouement…) au travers d’une de ses vidéos et en prenant pour exemple une publicité.

Voilà pour la partie conférences, qui ne peut bien évidement être exhaustive.  Si il y a bien un conseil que je peux donner à mes lecteurs photographes, c’est de se rendre sur place à la prochaine édition afin d’en prendre plein les yeux, et aux futurs mariés de me rencontrer afin que je puisse mettre tout ce que j’ai appris à votre service 😉

photographe mariage style moody thomas raboteur mariage Barcelone

En ce qui me concerne, j’ai déjà hâte de retourner à Barcelone, mais cette fois pour profiter de la ville avec ma petite famille. Et pourquoi pas pour couvrir un mariage Barcelone !

A très bientôt pour un nouvel article!

CLOSE